Le Cinéma de Raoul Ruiz - Actualité

Le prix Louis-Delluc 2010 à Mystères de Lisbonne de Raoul Ruiz

"Ce prix est une reconnaissance : le risque et l'audace sont encore payants au cinéma."

Paolo Branco

El cine de Raúl Ruiz. Fantasmas, simulacros y artificios Valeria de los Ríos e Iván Pinto

el-cine-de-raul-ruizUn nouveau livre sur le cinéma de Raoul Ruiz (en espagnol) El cine de Raúl Ruiz. Fantasmas, simulacros y artificios Valeria de los Ríos e Iván Pinto  se présente comme "une première approximation" en 345 pages de l'oeuvre du cinéaste.

Valeria de los Ríos e Iván Pinto
ISBN: 978 - 956- 8601- 78- 2

Hamlet de William Shakespeare, une adaptation et mise en scène de Raoul Ruiz en préparation pour le Théâtre de Santiago

Le projet se nomme Amledi, el tonto et la pièce devrait être jouée en août 2011. Ruiz le présente comme une adaptation viking de Hamlet.

En savoir plus :

Raoul Ruiz au Centre Pompidou : Les rendez-vous du Forum Session 5 : Beaubourg, la dernière major !

centre-pompidouDu 4 au 14 novembre 2010, Serge Bozon investit le Centre Pompidou et revisite 100 ans de cinéma français 10 jours durant avec la complicité d'acteurs du 7ème art, d'artistes et créateurs contemporains. Raoul Ruiz fait une sélection de films de Jean Painlevé qui sont, comme La Pieuvre, au croisement du film scientifique et du surréalisme, et intervient du point de vue de son propre rapport au cinéma scientifique dans ses fictions les plus animalement échevelées, typiquement Colloque de chiens. En compagnie d'un éthologue, il présente au public le moyen métrage qu'il a réalisé pour l'occasion. C'est une revisitation de Painlevé avec un chat, un poisson et un poisson-chat, qui répond à la question : « l'hybridation permet-elle de résoudre la guerre des espèces » ? Voir le film Ballet aquatique.

pdf Beaubourg_laderniereMajor.pdf 1.31 MB

Positif 596 : Mystères de Lisbonne Vertige de la passion par Guy Scarpetta

positif-596Positif (n°596) octobre 2010

Mystères de Lisbonne Vertige de la passion
par Guy Scarpetta
Entretien avec Raoul Ruiz
C’est ça la volonté de faire du cinéma
par Adrien Gombeaud et Philippe Rouyer

Mystères de Lisbonne dans les festivals

NEW YORK FILM FESTIVAL
24 septembre - 10 octobre 2010
NYFF

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE VANCOUVER
30 septembre - 15 octobre 2010
VIFF

VIENNALE - FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE VIENNE
21 octobre - 3 novembre 2010
Viennale

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE SAO PAULO
22 octobre - 4 novembre 2010
Mostra

Le Prix spécial du Jury à pour Les Mystères de Lisbonne et le prix du meilleur réalisateur (Coquillage d'argent) ont été décernés à Raoul Ruiz au Festival de San Sebastian.

Entretien avec Raoul Ruiz à propos de Mystères de Lisbonne

Entretien avec Raoul Ruiz

Source : http://www.misteriosdelisboa.com/

Par Clap filmes



Entretien avec Carlos Saboga

Source : http://www.misteriosdelisboa.com/

Par Clap filmes



Entretien avec Maria João Bastos

Source : http://www.misteriosdelisboa.com/

Par Clap filmes



Entretien avec Ricardo Pereira

Source : http://www.misteriosdelisboa.com/

Par Clap filmes


Mystères de Lisbonne en salle le 20 octobre 2010

Mystères de Lisbonne - Roul Ruiz et Palolo Branco
Produit par Paolo Branco, le nouveau film de Raoul Ruiz sortira cet automne chez Alfama Films. Retrouvez toutes les infos sur le site du film : http://www.misteriosdelisboa.com.
Le film est présent dans les festivals :
35è Festival International du film de Toronto 9-19 septembre 2010 tiff
58è Festival de San Sebastian 17-25 septembre 2010 San Sebastian Film Festival

Un entretien avec Raoul Ruiz dans Boulevard du Classic

Posté sur Viméo, cet entretien avec Raoul Ruiz a été diffusé dans Boulevard du Classic une émission de CineCinema Classic en avril 2010.

Dialogue d'exilés (1975) sort en DVD

Dialogue d'exilés de Raoul Ruiz en dvdDialogue d'exilés, 19ème film de Raoul Ruiz est disponible en DVD, dans une version restaurée. Le film est accompagné d'un entretien exclusif avec Raoul Ruiz dans sa demeure à Santiago du Chili.
Le dvd est édité par Facets.

L’estate breve un film de Raoul Ruiz

Teatro GaribaldiAvril 2010, présentation de L’estate breve, un nouveau film de Raoul Ruiz librement inspiré de la comédie de William Shakespeare Le songe d'une nuit d'été, au Festival Cinema Moralia | Visioni del Contemporaneo organisé par le Teatro Stabile Napoli, dont voici  le programme en pdf 589.82 KB .

Raoul Ruiz y los fantasmas del placer

Avril 2010 : Alberto Bejarano (Master en filosofía y estética Universidad Paris 8; Doctorando en filosofía y estética Universidad París 8; Docente Investigador de la Facultad de Ciencias Sociales y Humanas de la Universidad Externado de Colombia) nous offre un texte en espagnol sur le thème de l'adaptation littéraire chez Raoul Ruiz :
  Raúl Ruiz y los fantasmas del placer .

Raul Ruiz entrevista 2003 - Film Festival Rotterdam

> mars 2010 : un entretien avec Raoul Ruiz en deux parties postées sur YouTube :

A closed book, Sortie en dvd d'un nouveau film de Raoul Ruiz

A Closed Book de Raoul Ruiz22 février, la sortie en DVD de A closed book, une production britanique effrayante.

Décadrages n°15/2010 Raoul Ruiz

Décadrages n°15/2010 Raoul RuizEn février, la sortie de Décadrages n°15/2010 - avec un dossier sur Raoul Ruiz. Edité par Raphaël Oesterlé au Publications universitaires romandes.
Extrait du résumé : (...) Ce foisonnement explique peut-être le fait que peu d'ouvrages lui soient  consacrés, ce qui contraste avec l'ampleur de la production du cinéaste, tant artistique que théorique. A ceci s'ajoute l'accès difficile à ses films, de nombreuses oeuvres demeurant encore indisponibles. C'est pourquoi le présent dossier propose une approche transversale : l'on tente de dégager un certain nombre de traits récurrents - tant thématiques que stylistiques - en vue d'éclairer une oeuvre qui multiplie les pistes de lecture, les voies d'interprétation et les chaussetrapes. Nous ne chercherons dès lors pas à ériger un système rendant compte de la pratique du cinéaste : cette démarche nous semble illusoire, voire antinomique à une oeuvre qui postule en son centre une pluralité des clefs de déchiffrement et provoque un mouvement d'indécidabilité du sens. Pour circonscrire un objet aussi fuyant, nous avons pris le parti de revenir au texte filmique, en l'articulant à certains motifs qui nous ont paru signifiants. Ce souci de précision permet, nous en émettons la gageure, d'éviter l'écueil qui consisterait à évaluer les films du réalisateur exclusivement à l'aune de sa production théorique et littéraire. En effet, celle-ci vient souvent éclipser la part proprement cinématogra-phique du travail de Raoul Ruiz, réduisant ses films à une illustration ou à un prolongement redondant d'une poétique préexistante. En savoir plus

Les spectres de Raúl Ruiz. La maison Nucingen (2009)

> En février Adolfo VERA P. propose un texte sur le cinéma de Raoul Ruiz consacré à La Maison Nucingen publié sur le site de la Revue Appareil (soutenue par la Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord).

Voici un extrait du résumé : "Dans ce texte, on propose une lecture des quelques aspects de cette œuvre inabordable à partir de la question de la spectralité, question qui, selon Derrida (Spectres de Marx) constitue le noyau de la situation politique contemporaine."

Pour en savoir plus et lire l'article complet de Adolfo VERA P. : voguez vers La Maison Nucingen.

Photogénie du désir Michael Powell et Emeric Pressburger 1945-1950 de Natacha Thiéry

photogenie-du-desirPresses Universitaires de Rennes
Collection Le Spectaculaire - 978-2-7535-0964-1 - 05/01/2010 - Format Broché - 326 p. Dimensions 17 x 21 cm

Préface de Raoul Ruiz

Entrée des fantômes de Jean-Jacques Schuhl

entreedesfantomesEntrée des fantômes (Gallimard), 144 pages, 16,50€, parution le 5 janvier

«Je dînais seul un soir d'hiver dans un banal restaurant chinois presque désert lorsque le cinéaste Raul Ruiz, que je connais depuis longtemps mais que je croise très rarement, est venu à ma table et a prononcé ces mots : "Je te propose de jouer le rôle du chirurgien dans Les Mains d'Orlac!"
J'ai été intrigué puis fasciné que l'on puisse me proposer, à moi, d'être cette créature du Mal. Mais n'étais-je pas justement en train d'écrire un roman fantastique noir au climat trouble et mystérieux?
Au bout d'une nuit farfelue durant laquelle se bousculaient divagations et souvenirs dans ma tête fatiguée, des fantômes assez spéciaux sont venus à ma rencontre dans la ville enneigée. Et avec eux ma Chance.»

Voir un entretien avec Jean-Jacques Schuhl sur le site les Inrocks.com

Copyright © 2019 Le Cinéma de Raoul Ruiz - Tous droits réservés - mentions legales