Expositions de Raoul Ruiz

expulsiondesmaures L'Expulsion des maures
The expulsion of the moors
Date de sortie : 31 mars au 20 mai 1990 Boston
Réalisé par : Raoul Ruiz
Synopsis : L'expulsion des maures est une installation multimedia, dont voici traduit en français le texte promotionnel : "Entrez dans un kaléidoscope provocant sur les grandes ères de l'histoire espagnole. Explorez l'influence des cultures islamiques et chrétiennes à travers le cinéma et le théâtre, l'ombre et la lumière."

Les dates d'exposition : 1990 Musée d’Art contemporaine Boston .(U.S.A.) 1990 Musée d’Art contemporain de Santa Barbara (Los Angeles, U.S.A) 1990 Museo de Arte contémporaneo, Valencia (Espagne) 1991 Jeu de Paume, Paris (France)
Production :
The Contemporary Art Television Fund (Boston), IVAM's Centre del Carme (Valence, Espagne) Centre National des Arts Plastiques, Nouvelles Technologies (Paris, France), AT&T, Massachussets Council on the Arts and Humanities, David Bermant Foundation, Center.

Document(s)

Ruiz Hopping and Buried Treasures: Twelve Selected Global Sites

Par JonathanRosenbaum.com

In 1990, when he was teaching at Harvard, presenting his first installation (”The Expulsion of the Moors”) at Boston’s Institute of Contemporary Art, and shooting his first American film (The Golden Boat), Ruiz was interviewed on Boston TV by critic David Sterritt, who asked him, “Do you have a particular audience in mind when you do your films?” “I think I’m quite friendly,” Ruiz replied. “I have a lot of friends, and these friends are from different countries and from different cultural and economic levels. My idea is to put all my friends together.” He added that he assumed that all his friends were duplicated by people of similar tastes and temperaments, “so maybe the model of my audience is those friends.”
----------


Beau geste
Réalisé par : Raoul Ruiz
Production : Festival d’Avignon
----------


Exotisme et réalité
Date de sortie : 26 avril au 28 mai 1993
Réalisé par : Raoul Ruiz
Synopsis : Ce stage avait pour objectif de confronter différentes disciplines du spectacle afin de créer une exposition multi-média. Il s'adressait aux scénographes, aux metteurs en scène, aux décorateurs, et aux techniciens belges, français et espagnols. Regroupés par la nécessité de se raconter des histoires, les 16 stagiaires ont joué de signes, de couleurs, de détournements... Dans un lieu dont les cadres ouvraient sur l'imaginaire, quatre espaces ont ainsi été déssinés, reliés par le fil du jeu et de la différence. Pour Raoul Ruiz, le parti pris de l'installation était de réaliser une création personnelle " à travers " d'autres créateurs, lesquels réaliseraient les parcelles tout en cherchant à s'exprimer avec le maximum d'indépendance. L'intérêt d'une telle exposition fut la mise en théâtre du cinéma. La recherche et la connaissance de modes d'expression différents permirent par leurs langages et leurs formes de dire et de faire voyager. L'exposition a été présentée au Festival d'Avignon 1993.
Production : Cifas, Institut Supérieur des Techniques du Spectacle d'Avignon et Institut du Théâtre de Barcelone. Avec l'aide du programme Petra des Communautés européennes.
----------


latorredisigismond
La Torre di Sigismondo /La Tour de Sigismond
Réalisé par : Raoul Ruiz
La Torre de Sigismondo est une chambre d'hôtel conçue par Ruiz en 1993. En forme de cylindre, elle dispose d'un toit ouvrant que le locataire peut actionner depuis son lit afin de regarder le ciel. d'après : La vie est un songe de Calderon Production : L’Art Hotel Atelier sul Mare Hotel Atelier sul Mare 1993

L'Atelier sul Mare est un hôtel-musée d'art contemporain sans précédent dans le monde à juste quelques mètres d'une mer merveilleuse. Situé à Castel di Tusa (Me), près de Cefalù, sur la côte entre Messine et Palerme, l'Atelier sul Mare s'identifie comme centre d'art contemporain exclusif où le client-visiteur peut avoir un rapport direct et un contact avec l'art. La chambre elle-même devient une oeuvre d'art, remodelée par son artiste pour la forme, les couleurs, les matériaux. Pour la toute première fois, l'artiste met son travail à la disposition des clients, afin de réveiller ses émotions et méditations : ''le voyage de l'esprit". Seulement après être entré et avoir séjourné dans une chambre, l'oeuvre d'art sera accomplie. Votre présence et l'utilisation de la chambre seront un élément vital et essentiel. L'hôtel est un bâtiment de trois étages : Modèle méditerranéen, façade blanchie, hall élégant, 40 chambres donnant sur de larges couloirs, où les pierres rémodélées par le temps et la mer mènent aux sculptures normales ; 100 lits, grandes terrasses remplies de fleurs plongées sur la mer. Les vingts chambres d'art ont été réalisées par les artistes internationaux Danielle Mitterand , Agnese Purgatorio, Antonio Presti, Cristina Bertelli (La Stanza dei Portatori d’Acqua), Mario Ceroli (La Bocca della Verità), Fabrizio Plessi (La stanza del Mare Negato), Mauro Staccioli (Trinacria), Renato Curcio (Sogni tra Segni), Maria Lai (Su Barca di Carta m'Imbarco), Raoul Ruiz (La Torre di Sigismondo), Paolo Icaro (Il Nido), Luigi Mainolfi (La Stanza della Terra e del Fuoco), Michele Canzoneri (Linea d'Ombra), Hidetoshi Nagasawa (Mistero per la Luna), Sislej Xhafa (Il Bagno Turco), Vincenzo Consolo, Umberto Leone e Ute Pyka (Lunaria – La Stanza della Luna). Chaque artiste a reconstruit l'espace et l'ameublement d'une chambre, en réalisant des veritables chefdoeuvre. Les chambres standard sont très spacieuses avec des balcons face à la mer de Castel di Tusa. On peut dire que c'est un vrai petit musée d'art contemporain.
----------

139, Vous êtes ici de Raoul Ruiz

«Le CREDAC fait son cinéma»
CREDAC d'Ivry-sur-Seine - Centre d'art et galerie Fernand-Léger
Commissaire Madeleine van Doren
Du 27 novembre 1992 au 10 janvier 1993

Artistes : Alain Fleischer, Robert Longo / Jon Keisler et Raúl Ruiz
«Pentes douces» de Fleischer
«Killing Time» du duo Kessler/Longo
«139, vous êtes ici» de Ruiz.

L'exposition a semble t-il été présentée au Musée d’Art contemporain (MOCA) Los Angeles.