L'Autel de l'amitié

Fiche technique
long métrage fiction France (1988) 1h 05min.
Autre titre :
Réalisé par :
Raoul Ruiz
Avec :
Synopsis :
Une série de dialogues philosophiques sur l'amitié, l'architecture, l'électricité, le cannibalisme, les droits de l'homme... Une rencontre du double de Danton avec celui de Robespierre... La rencontre de comédiens qui jouent le rôle de Robespierre et de Louis XIV pendant l'Exposition Universelle.
Scénario :
Raoul Ruiz
Montage :
Valeria Sarmiento
Production :
Maison de la Culture du Havre

Un film de Raoul Ruiz


Document(s)

L'Autel de l'amitié

Source : Cahiers du cinéma N°418 Avril 1989

Par Thierry Jousse


Extrait :

Je suppose que L'autel de l'amitié doit être un des premiers films sur le Bicentenaire ; je l'ai fait il y a déjà six mois. C'est un film destiné à faire la publicité d'un spectacle théâtral. Il tourne autour de l'amitié de Louis XIV avec son metteur en scène Pierre-Adrien Paris, de cette étrange idée qui s'est répandue au XVIIIe siècle de faire des serments d'amitié et des autels de l'amitié, et de la redécouverte de cette salle dans laquelle a eu lieu la Déclaration des droits de l'homme après sa disparition et sa vente aux enchères. C'était un grand palais, mais ses colonnes étaient en bois. Il était réalisé avec des matières périssables, des trompe-l'?il, des panoramiques. Une fois que l'Assemblée constituante est partie, on l'a vendue aux enchères. Ce qui m'intéressait, c'est que Déclaration des droits de l'homme a été faite dans une salle de théâtre réalisée par le metteur en scène des spectacles du roi. Ce metteur en scène était un ami de Rousseau et des encyclopédistes. Il avait renoncé à faire des grands monuments pour faire des autels à l'amitié construits dans des lieux cachés. À la fin de sa vie il a percé un trou dans le Colisée de Rome pour chercher une pierre dans laquelle reposait toute notre civilisation. En fait, il a percé les égouts et a failli déclencher une épidémie de peste.

Raoul Ruiz