Le Cinéma de Raoul Ruiz - Actualité

Raoul Ruiz, un cinéaste sans limites. Table ronde

Table ronde autour de Raoul Ruiz, réunissant des proches et des collaborateurs du cinéaste : Jorge Arriagada (compositeur), Valeria Sarmiento (épouse et monteuse), Pascal Bonitzer (scénariste), Benoît Peeters (scénariste et biographe), Guy Scarpetta (essayiste) et François Margolin (producteur).

 

Nitrates d'outre-mer ! Cartographies maritimes imaginaires de Raoul Ruiz

conference-gabriela-trujilloConférence de Gabriela Trujillo. Périples, errances, jeux de l'oie et voyages initiatiques : Raoul Ruiz, fils de marin, est sans conteste l'un des grands maîtres dans l'art de la navigation. Son cinéma tresse faits divers, légendes, superstitions et adaptations-« poursuites » des grands classiques (Stevenson, Homère, Proust, Balzac) pour renouveler l'imaginaire de la traversée. Voir la conférence sur le site de la Cinémathèque : http://www.cinematheque.fr/video/832.html

 

Nitrates d'outre-mer ! Cartographies maritimes imaginaires de Raoul Ruiz. Conférence de Gabriela Trujillo from La Cinémathèque française on Vimeo.

Raoul Ruiz / Aurélien Froment : Slow rétrospective au Cinéma Le Cratère de Toulouse

Slow Retrospective_3Slow Retrospective_4mercredi 23 novembre 2016 Aurélien Froment propose avec Raphaël Zarka une exposition croisée au Musée des Abattoirs de Toulouse (jusqu’au 8 janvier 2017). Il sera présent au Cinéma le Cratère dans le cadre d’un projet de «rétrospective lente» autour de la filmographie de Raoul Ruiz. Voir le détail ci : http://www.cinemalecratere.com/les-rencontres/item/soiree-raoul-ruiz

IMEC , les grands soirs #24. Raoul Ruiz

raoulruiz-grands-soirsLe 04 mai 2016 IMEC, abbaye d'Ardenne, 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe.

Avec Melvil Poupaud, Pascal Bonitzer, Claude Guisard, Bernard Pautrat, Benoît Peeters, Jean-Loup Rivière, Valeria Sarmiento, Guy Scarpetta, Édith Scob.

Discussions, lectures et projections composeront un « Grand soir XXL » qui réunira, là où sont aujourd’hui conservées ses archives, quelques témoins et complices de ce créateur hors norme.

En savoir plus

Raoul Ruiz Escales - Une cartographie des lieux ruiziens

raoul-ruiz-escalesLa Cinémathèque Française propose un site internet réaslisé par Nicolas Le Thierry d'Ennequin sur le cinéma de Raoul Ruiz qui permet à partir d'une carte de voyager dans la géographie des films : chaque lieu est exploré et commenté avec des textes, images et vidéos...

http://www.cinematheque.fr/expositions-virtuelles/raoul-ruiz-escales

Série d'émissions sur France Culture

france cultureQui est Raoul Ruiz ?

Ce portrait de Raoul Ruiz est conçu comme un voyage initiatique. Le cinéaste né en 1941 au sud du Chili, qu’il quitte en 1973 après le coup d’état de Pinochet s’était réfugié à Paris jusqu’à sa mort en 2011.

émission du 30.03.2016

http://www.franceculture.fr/emissions/sur-les-docks/raoul-ruiz-12-qui-est-raoul-ruiz

 

Auto-portrait

Ce portrait de Raoul Ruiz est conçu comme un voyage initiatique. Le cinéaste né en 1941 au sud du Chili, qu’il quitte en 1973 après le coup d’état de Pinochet s’était réfugié à Paris jusqu’à sa mort en 2011.

http://www.franceculture.fr/emissions/sur-les-docks/raoul-ruiz-12-qui-est-raoul-ruiz

 

Hommage à Raúl Ruiz

A l'occasion de la rétrospective consacrée au cinéaste franco-chilien à la Cinémathèque française du 30 mars au 30 mai : Films, conférences, rencontres, spectacles.

http://www.franceculture.fr/emissions/projection-privee/hommage-raul-ruiz

 

Le Bon Plaisir de Raoul Ruiz

En 1992, la documentariste Pascale Lismonde est allée à la rencontre de Raoul Ruiz et de son entourage : exploration d’un univers baroque peuplé de fantômes, de miroirs et de monstres rhétoriques.

http://www.franceculture.fr/cinema/le-bon-plaisir-de-raoul-ruiz

 

A partir de « La nuit d’en face », dernier film de Raul Ruiz

La nuit d'en face est sortie en salles le mercredi 11 juillet, et ce film testamentaire est l'occasion de dresser une sorte de portrait posthume du grand cinéaste chilien. Conçu pour être vu après sa mort qu'il savait prochaine, il est inspiré des contes d'Hernan el Solar, le père d'un de ses plus vieux amis. Ce film est comme un rêve éveillé, qui revient sur son enfance, et qui malgré le mystère qu'il laisse planer sur son sens profond, se présente un peu comme un résumé de son oeuvre...

http://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/partir-de-la-nuit-den-face-dernier-film-de-raul-ruiz

 

Tout feu tout flamme de Laure Adler

Film : La Nuit d'en face , Raoul Ruiz

http://www.franceculture.fr/emissions/tout-feu-tout-flamme-de-laure-adler-11-12/tout-feu-tout-flamme-de-laure-adler-0

 

Une semaine avec Raoul Ruiz et ses invités de Laure Adler (5 épisodes)

Raoul Ruiz s'entretient avec Jean-Jacques Schuhl, écrivain.

http://www.franceculture.fr/emissions/hors-champs/une-semaine-avec-raoul-ruiz-et-ses-invites-15

 

l-esprit-de-l-escalier-de-raoul-ruizL’esprit de l’escalier de Raoul Ruiz - Adaptation de Françoise Dumas

A l’occasion de la rétrospective consacrée à Raoul Ruiz à la Cinémathèque Française jusqu' au 30 mai 2016

http://www.franceculture.fr/emissions/fictions-samedi-noir/l-esprit-de-l-escalier-de-raoul-ruiz

Sortie en DVD de Ballet Aquatique

dvd-ballet-aquatique-de-raoul-ruizEn mars 2016, sortie du Dvd Ballet Aquatique édité par Les Documents cinématographiques en coproduction avec le Centre Pompidou.

En 2010, Serge Bozon est le grand invité des Cinémas du Centre Pompidou où il revisite l'histoire du cinéma à travers des projections, des rencontres, et des performances inédites, avec la complicité d'acteurs, d'artistes et de créateurs contemporains. C'est à cette occasion qu'il invite Raoul Ruiz à faire une sélection de films de Jean Painlevé qui sont, comme La Pieuvre, au croisement du film scientifique et du surréalisme, et à intervenir du point de vue de son propre rapport au cinéma scientifique dans ses fictions les plus animalement échevelées, typiquement Colloque de chiens. Ballet aquatique, le moyen-métrage que Ruiz réalise alors, est un hommage à Painlevé avec un chat, un poisson et un poisson-chat afin de répondre à la question : « L'hybridation permet-elle de résoudre la guerre des espèces ? ».

En savoir plus

Coffret DVD 8 films rares de Raoul Ruiz

coffret ina 2016L'Institut national de l'audiovisuel (Ina) et la Cinémathèque française s'associent pour proposer 8 films rares de Raoul Ruiz dans un coffret de 5 DVD. Dialogue d'exilés, son premier film réalisé en France, Bérénice, réalisé pour le Festival d'Avignon, et La Recta Provincia, version cinéma d'une série créée pour la télévision chilienne, sont accompagnés de 5 films audacieux réalisés lorsqu'il rejoint l'effervescence de l'Ina (ancien Service de la recherche) : De Grands événements et des gens ordinaires, La Vocation suspendue, L'Hypothèse du tableau volé, Les Trois Couronnes du matelot, Les Divisions de la nature : Quatre regards sur le château de Chambord.

Ina éditions / La Cinémathèque française
Parution le 5 avril
Prix public conseillé : 49,90 € TTC
En vente à la librairie de la Cinémathèque et en ligne sur boutique.ina.fr.

Raúl Ruiz - Cinema come arte

Au débud des années 1990 Raoul Ruiz a participé à de nombreux projet en Italie (cinéma, théâtre, ateliers, écriture...). On le retrouve ici à Palerme dans un cycle consacré au "cinéma comme voyage clandestin".

Cet extrait de son intervention appartient au fonds Filmoteca Regionale Siciliana, et a été numérisé par le Sicilia Queer filmfest qui a rendu hommage à Raoul Ruiz (24 au 1 mai 2015) à travers une manifestation intitulée "Carte postale à Serge Daney".

Richard III de Raoul Ruiz

richard trois1Le 10 février 2016 - La Maison des auteurs de la SACD - Paris à 19:00 Projection du film Richard III, Raoul Ruiz, 1986, librement inspiré de la mise en scène de Georges Lavaudant, suivie d'un rencontre avec Georges Lavaudant, metteur en scène, en dialogue avec Daniel Loayza, conseiller artistique de l’Odéon - Théâtre de l’Europe, Président de la Commission d’Aide à la création

Visions - Raul Ruiz - 1985

Screen Pioneers No.3 Raul Ruiz

Directed by Keith Griffiths Script by Ian Christie

Channel Four

Raoul Ruiz le magicien - Essai de Benoît Peeters & Guy Scarpetta

Raoul-Ruiz-le-magicienRaoul Ruiz le magicien

Benoît Peeters & Guy Scarpetta

Essai / coll. Réflexions faites 16,5 x 23,5 cm / 288 pages ISBN 978-2-87449-304-1 Octobre 2015 28 euros

Si Raoul Ruiz (1941-2011) est reconnu dans le monde entier, sa filmographie reste labyrinthique et les informations à son propos sont lacunaires et fréquemment erronées. Trop souvent, Ruiz est réduit à ses films les plus visibles des dernières années (Trois vies et une seule mort, Généalogies d’un crime, Le Temps retrouvé, Les Mystères de Lisbonne), alors que les réalisations remarquables abondent dès la période chilienne. Ce livre, attrayant et rigoureux, permettra de prendre la mesure d’une œuvre majeure du cinéma moderne.

Dans ses conversations avec Benoît Peeters, Ruiz évoque son parcours de manière vivante et paradoxale ; il se révèle également comme un penseur du cinéma aussi profond qu’original. Après un beau portrait du cinéaste, Guy Scarpetta analyse de manière approfondie neuf de ses films les plus importants.

Abondamment illustré, ce livre propose aussi des entretiens avec des actrices et acteurs : Anne Alvaro, Feodor Atkine, Arielle Dombasle, John Malkovich, Jacques Pieiller, Melvil Poupaud, Edith Scob, Christian Vadim, Elsa Zylberstein, ainsi qu’avec sa femme, la cinéaste Valeria Sarmiento.

> http://www.lesimpressionsnouvelles.com/catalogue/raoul-ruiz-le-magicien/

En savoir plus

www.debordements.fr - Note bibibliographique

debordements-raoul-ruizLe site http://www.debordements.fr/ publie une note bibibliographique de Raoul Ruiz

"Cette note bibliographique écrite par Raoul Ruiz se rapporte au premier chapitre du premier volume de sa Poétique du cinéma, "Théorie du conflit central", où le cinéaste pose les bases de sa poétique narrative à l’encontre du modèle fictionnel dominant, reposant sur le postulat suivant : "Une histoire s’installe quand quelqu’un veut quelque chose et qu’un autre ne veut pas qu’il l’obtienne. Dès lors, à travers différentes digressions, tous les éléments de l’histoire s’ordonnent autour de ce conflit central". Partisan d’une esthétique de la multiplicité, et notamment d’une "vision fourmillante" du cinéma, il bat en brèche cette notion devenue dogmatique ("prédatrice" dit-il) en prenant appui sur un corpus des plus éclectiques, embrassant aussi bien la théologie et la philosophie que les sciences physiques. Ce texte est inclus dans l’édition chilienne (Poetica del cine, Editorial Sudamericana, 2000), mais absent de l’édition française."

Lire la suite sur le site www.debordements.fr : www.debordements.fr/spip.php?article412/spip.php?article412

Le surréalisme de Raoul Ruiz par Rodolfo García

Auteur : Rodolfo García
Editeur : UNIVERSITÉ DE LAUSANNE FACULTÉ DES LETTRES
Mémoire de Maîtrise universitaire ès lettres en Histoire et Esthétique du Cinéma
sous la direction du Professeur Mireille Berton
Session d’Hiver 2015

The Cinema of Raúl Ruiz: Impossible Cartographies

raul-ruiz-impossible-catographiesMichael Goddard

Paper, 224 pages, 25
ISBN: 978-0-231-16731-4
$25.00 / £17.50

September, 2013
Cloth, 224 pages, 25
ISBN: 978-0-231-16730-7
Wallflower Press $75.00 / £52.00

Raul Ruiz, while considered one of the world's most significant filmmakers by several film critics, is yet to be the subject of any thorough engagement with his work in English. This volume sets out on this task by mapping, as fully as possible, Ruiz's cinematic trajectory across more than five decades of prolific work, up to his death in 2011; ranging from his earliest work in Chile to high-budget 'European' costume dramas culminating in Mysteries of Lisbon (2010). It does so by treating Ruiz's work -- with its surrealist, magic realist, popular cultural, and neo-Baroque sources -- as a type of 'impossible' cinematic cartography, mapping real, imaginary, and virtual spaces, and crossing between different cultural contexts, aesthetic strategies, and technical media. It argues that across the different phases of Ruiz's work identified, there are key continuities such as the invention of singular cinematic images and the interrogation of their possible and impossible combinations.

Ethno-langues, projection du film Le Toit de la baleine

1er mars 2013 à 16h00

Galerie sud - Centre Pompidou, Paris

entrée libre

Le Toit de la baleine, de Raoul Ruiz, 1981, 90’  NUMERISE AVEC LA PARTICIPATION DE LA CINEMATHEQUE FRANCAISE
présenté par Valeria Sarmiento

Sortie du DVD Blu-ray et Coffret Collector de Les Lignes de Wellington de Valeria Sarmiento

les_lignes_de_wellington_bluray_3DAlfama films sort le film Les Lignes de Wellington de Valeria Sarmiento sur trois supports : DVD, BLUE-RAY et Coffret Collector : en savoir plus sur le site du film http://www.linesofwellington.com

Le coffret est accompagné d'un documentaire, d'entretiens et d'extraits inédits de la série tv...

Trafic n°80 et 84

Trafic, magnifique revue créée par Serge Daney, publie des articles sur le cinéma de Raul Ruiz : Un article sur Mystères de Lisbonne par Jean-Louis Schefer (Traffic 80), et une série d'articles (dont la suite des notes de Jean-Louis Schefer) dans le n°84.

trafic-80Trafic 80  

20 ans – 20 films
décembre 2011 - 160 pages, 16 € - ISBN :978-2-8180-1460-8

Sommaire :

A.I. Intelligence artificielle de Steven Spielberg par Jonathan Rosenbaum, Le Bassin de J.W. de João César Monteiro par Marcos Uzal, La Belle Journée de Ginette Lavigne par Jean-Louis Comolli, Café Lumière de Hou Hsiao-hsien par Frédéric Sabouraud, Craneway Event de Tacita Dean par Hervé Gauville, Crash de David Cronenberg par Mark Rappaport, Encontros de Pierre-Marie Goulet par Bernard Eisenschitz, Film Socialisme de Jean-Luc Godard par Jean Narboni, L’Homme sans passé d’Aki Kaurismäki par Leslie Kaplan, Inland de Tariq Teguia par Jacques Rancière, Loin d’André Téchiné par Jacques Bontemps, Mystères de Lisbonne de Raoul Ruiz par Jean Louis Schefer, Palombella rossa de Nanni Moretti par Fabrice Revault, Le Rêve de Cassandre de Woody Allen par Marie Anne Guerin, Saraband d’Ingmar Bergman par Raymond Bellour, Soy Cuba, le mammouth sibérien de Vicente Ferraz par Sylvie Pierre, 36 vues du pic Saint-Loup de Jacques Rivette par Pierre Léon, Val Abraham de Manoel de Oliveira par Youssef Ishaghpour, Wolff von Amerongen a-t-il commis une faillite frauduleuse ? de Gerhard Benedikt Friedl par Christa Blümlinger, Zefiro Torna de Jonas Mekas par Patrice Rollet

TRAFIC : présentation de "Mystères de Lisbonne"
En présence de Jean Louis Schefer et Sylvie Pras Service des Cinémas (Réalisateur) Captation, 00h 24m 12s 2012
Type : Vidéo Sources : Service audiovisuel du Centre Pompidou, Musée national d'art moderne / Centre de création industrielle Production : Centre Pompidou, 2012
 
------------------------------------

Série : Cycle Trafic, 20 Ans 20 Films

 

trafic-84Trafic 84
 
décembre 2012 - 144 pages, 17 € ISBN : 978-2-8180-1676-3

Sommaire :

Breaking Bad, sur le trône par Emmanuel Burdeau, Marker forever par Raymond Bellour, Visites rue Courat par Colin MacCabe, Avec Sans soleil par Bertrand Schefer, Sans soleil, du rêve-mémoire au rêve-trauma par Marie Martin, Que meurent les girafes ? par Jean-Michel Durafour, Entretien avec Alain Resnais sur Chris Marker, 1963 par Guy Gauthier, Notes pour une histoire schématique du cinéma d’action par Gabriel Bortzmeyer
L’arbre. Non ou la Vaine Gloire de commander de Manoel de Oliveira par Serge Daney, À nos années-lumière. À propos de Poussière dans le vent de Hou Hsiao-hsien par Mathieu Macheret, Une femme pleure. Une larme coule... par Gustav Deutsch, Penser en images. Notes sur Gustav Deutsch par Livio Belloï, « Je suis un exilé... ». Notes pour Mammame par Raoul Ruiz, Les fictions théoriques de Raoul Ruiz par Marcos Uza, Trois fleurettes pour un doux ogre par Fabrice Revault, Majeur et mineur. Raoul Ruiz années 1990 et 2000 – les longs métrages français par Jean-Marie Samocki, Secondes notes sur les Mystères par Jean Louis Schefer, Les morts par Philippe Grandrieux, Vertiges au détour du virage par Mark Rappaport

Les Fantômes de Raoul Ruiz

besancon-2013-beghinDu 10 au 17 janvier 2013 au cinéma Kursaal Scène Nationale de Besançon, une programmation autour de Raoul Ruiz en présence de Cyril Béghin.

Retrospective Raoul Ruiz à Tokyo

l’Institut Français du Japon - Tokyo propose au public de découvrir ou de redécouvrir les films les plus emblématiques de Raoul Ruiz, du 8 au 23 septembre 2012.

"En près de cinquante ans de carrière, le réalisateur franco-chilien a créé un univers onirique inégalé, mêlant audaces formelles et réflexions sur l’art. Le cinéma de Raoul Ruiz aborde aussi bien des registres intimistes que des drames romanesques, notamment à travers l’adaptation de l’œuvre de nombreux auteurs. Un de ses films emblématiques donne vie à celle de Marcel Proust, dont les personnages s’incarnent sous les traits de Catherine Deneuve, John Malkovich ou encore Emmanuelle Béart. Travaillant tous les genres, alternant productions locales et commande de télévision, maintenant en permanence un laboratoire fictionnel, Raoul Ruiz est une figure unique du cinéma contemporain."

Guy Scarpetta présente Le temps retrouvé de Raoul Ruiz

Juin 2012 au cinéma Le Grand Action, Guy Scarpetta, ami et grand connaisseur du cinéma de Raoul Ruiz, présente son travail et notamment la relation qu'entretiennent cinéma et littérature dans le film "adapté" de Proust.

Paris cinéma et le Fid Marseille rendent hommage à Raoul Ruiz

Yorge Arriagada parle de son travail avec Raoul Ruiz

Logique du sens de Trois Vies et une Seule Mort

Jean-Michel Pamart, qui vient de publier aux éditions Kimé Deleuze et le cinéma (2012), nous fais parvenir un mémoire de DEA sur le cinéma de Raoul Ruiz :  Raoul Ruiz, cinéaste de l'événement - Logique du sens de Trois Vies et une Seule Mort (1994) sous la direction de Jean-Louis Leutrat.

Extrait :
Raoul Ruiz est fréquemment qualifié de cinéaste baroque. A l'inverse de Oliveira, le réalisateur semble accepter de bonne grâce ce qualificatif. Il se réfère d'ailleurs lui-même volontiers à Gracian et à la rhétorique baroque. Pourtant un tel étiquetage permet surtout de passer sous silence ce qui peut faire problème à l’intérieur de son œuvre. Le terme Baroque masque, opacifie la spécificité du cinéma de Ruiz plutôt qu'il ne le définit. Il permet surtout d'évacuer la dimension éminemment subversive de l'œuvre du cinéaste chilien. Tous ses écarts lui seront pardonnés puisqu’il est un cinéaste « baroque ».
Jean-Michel Pamart

pdf Raoul-Ruiz-cineaste-de-l-evenement-jean-michel-pamart.pdf

Cinélatino du 23 mars au 1er avril 2012- Programmation "Retour au Chili"

cinelatino-2012"Raúl Ruiz est mort à Paris le 19 août 2011. Le festival a eu l'honneur de l'accueillir à Toulouse à deux reprises, notamment en 2007 pour la rétrospective organisée par l'ARCALT et La Cinémathèque de Toulouse. Il laisse un grand vide dans le cinéma mondial et latino-américain. Nous souhaitions vite le retrouver en programmant une sélection de ses derniers films du « retour au Chili », notamment Días de campo (2004) et La Maison Nucingen (2008), mais aussi la version restaurée de son tout premier film, La maleta (1963, court-métrage)."

En savoir plus sur le site http://www.cinelatino.com.fr/

L'Université de Californie et le Berkeley Museum & Pacif Film Archive rendent homage à Raoul Ruiz

bam-pfaPlusieurs films seront programmés du 2 mars au 15 avril 2012, dont La Colonie pénitentiaire (1971)

En savoir plus

Positif 611 Raoul Ruiz ou le réalisme magique

positif611Positif n°611 janvier 2012
Raoul Ruiz ou le réalisme magique — Par Guy Scarpetta, Alain Masson, Michel Chion, François Margolin, Raoul Ruiz, Michel Ciment, Jean-Dominique Nuttens, Hubert Niogret

Requiem pour Raoul Ruiz - Guy Scarpetta
De l'identité égarée au chaos organique - Alain Masson
Le travelling "est" le fantôme - Michel Chion
Don Raul - François Margolin

Entretien avec Raoul Ruiz sur "Trois Vies et une seule mort" / "J'ai tendance à mélanger fantômes et fantasmes" - Michel Ciment

A propos des films - Raoul Ruiz
Raoul Ruiz, romancier - Michel Ciment
La fiction qui déborde / Mystères de Lisbonne en DVD - Jean-Dominique Nuttens
Filmographie de Raoul Ruiz - Hubert Niogret

L'esprit de l'escalier de Raul Ruiz

l-esprit-de-l-escalier-de-raoul-ruizParution : 4 Janvier 2012
Prix editeur : 19€00
Pages : 240p.
Isbn : 9782213644363
Fayard, collection Alter Ego

Oui, au début ça avait l'air facile : 'Vous allez nous inventer une vie', toute une vie. Au fond, on me demandait de m'inventer. Une nouvelle vie. J'avais l' embarras du choix... Je pouvais raconter ma vie d'empereur de Chine. Ou de légionnaire romain, de bandit catalan, que sais-je ! Au fond, j'ai eu de la chance : j'ai réinventé ma propre vie, juste avec un léger décalage. Je ne pouvais pas savoir que cette vie-là, j'allais la vivre. Pour de vrai ! Que la mort par moi racontée, je devrais la subir. Littéralement (sij'ose dire). R.R.

En savoir +

Ruizomes de Frédéric Majour

vertigo-ete-2011-Mysteres-de-LisbonneParu cet été dans la revue Vertigo le texte replace Mystères de Lisbonne par rapport aux principaux éléments de la théorie ruizienne du cinéma.

Vertigo N°40 : Idioties + Mystères de Lisbonne
Auteur : Revue Vertigo
Éditeur : Nouvelles éditions lignes
Fécamp, 2011
Langue : français
128 pages
Broché - ISBN 13 : 978-2-35526-076-6 - Prix : 17,00 EUR 

Don Raul de François Margolin

Septembre, le producteur François Margolin évoque Raoul Ruiz et son amitié avec le cinéaste dans un texte paru sur le site La Règle du jeu.

Raoul Ruiz est parti

raul-ruiz-nunca-morirasLe cinéaste nous a quitté le 19 août 2011. Comme il se plaisait à le dire, "la mort ne signifie rien". Soumis au questionnaire de Proust, dont il aimait la liberté de la narration, il avait répondu à la question ultime « Comment aimeriez-vous mourir ? » par une pirouette littéraire et drolatique qui faisait le sel de son cinéma : « 'Je ne préférerais pas’, comme dit Bartleby dans le roman de Herman Melville ».

Sortie DVD de La Maison Nucingen de Raoul Ruiz

la_maison_nucingen_aff6 juin 2011 : La Maison Nucingen sort en DVD aux éditions Blaq Out

Raoul Ruiz et la mnémotechnique : relations entre l'image défamiliarisante, l'art de la mémoire et les traces d'oralité dans Trois vies et une seule mort de Marie-Hélène Mello

trois_vies_et_une_seule_mortMai, le mémoire de Marie-Hélène Mello (2006) est en ligne sur le site de l'UQAM, Université du Québec à Montréal. Un travail trés éclairant sur le film Trois vies et une seule mort.

"Ce mémoire vise à éclairer la conception bien particulière du cinema et de la spectature du cinéaste Raoul Ruiz, par le biais de l'analyse de l'art de la mémoire (ou « mnémotechnique ») dans son film Trois vies et une seule mort, réalisé en 1995.

En tant que réalisateur, scénariste et théoricien du cinéma, Ruiz propose une réflexion théorique originale sur son médium, réflexion qui fait appel à plusieurs champs du savoir et met en relief les relations entre diverses pratiques artistiques. Le caractère multidisciplinaire de sa démarche expliquerait en partie la difficulté qu'éprouvent les critiques à aborder l'ensemble de l'oeuvre de Ruiz, qui paraît inclassable en termes d'écoles, de genres ou d'esthétiques cinématographiques.

Trois vies et une seule mort, généralement ignoré dans les ouvrages consacrés à Ruiz, a pour particularité d'esquisser des liens entre l'art de la mémoire et le cinéma. Bien que les oeuvres Mémoires des apparences et Le Temps retrouvé, réalisées par le même cinéaste, témoignent également des possibilités qu'offre le médium cinématographique pour traduire la mémoire, Trois vies et une seule mort est le seul film de Ruiz axé sur la mémoire qui ne soit pas l'adaptation d'une oeuvre littéraire. Créée et scénarisée par Ruiz, l'oeuvre étudiée porte sur l'art de la mémoire, emprunte certaines de ses caractéristiques formelles et propose une expérience spectatorielle sollicitant un constant « travail de mémoire ». Trois vies et une seule mort établit ainsi de puissantes relations entre le caractère « défamiliarisant » (Victor Chklovski) de l'image cinématographique, le processus de réminiscence et les « traces d'oralité » (d'après la conception de l'oralité proposée par Walter J. Ong) au cinéma. Multidisciplinaire par essence, notre hypothèse interprétative de l'art de la mémoire prend appui sur l'ouvrage The Art of Memory (Frances Yates), qui se consacre à l'évolution de la mnémotechnique depuis sa naissance jusqu'à la Renaissance. Par conséquent, notre analyse du film fait appel à des notions liées à l'art de la mémoire qui sont issues de plusieurs champs d'études, notamment du cinéma, de la peinture, de la photographie, des médias, de l'histoire de la philosophie, des mathématiques, de la littérature, du théâtre et de la théologie. À travers l'analyse des diverses manifestations de l'art de la mémoire dans le film (et des conceptions du monde et de l'art qu'elles sous-tendent), nous accordons une attention particulière à l'intermédialité qui caractérise Trois vies et une seule mort, c'est-à-dire sa façon d'incarner l'interpénétration de qualités médiatiques propres à divers médias."

Mello, Marie-Hélène (2006). « Raoul Ruiz et la mnémotechnique : relations entre l'image défamiliarisante, l'art de la mémoire et les traces d'oralité dans Trois vies et une seule mort » Mémoire.
Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Télécharger le document sur le site de l'UQAM, Université du Québec à Montréal

French Forum - La théorie et les rendez-vous. Sur quelques films documentaires de Raúl Ruiz par Érik Bullot

french-forumLe cinéaste et écrivain Érik Bullot nous livre une enquête fouillée sur une série de films réalisés par Raoul Ruiz entre 1978 et 1983, produits l'INA. Son étude se focalise notamment sur la relation entre le documentaire et la fiction dans cette période particulière mais aussi au regard de l'oeuvre théorique du cinéaste. Parmi les films étudiés notons : Les Divisions de la nature, De grands événements et de gens ordinaires, Petit manuel d'histoire de France, Le jeu de l'oie, ou Lettre d'un cinéaste.

Extrait :

Le cinéma selon Raúl Ruiz se caractérise par sa puissance métamorphique. Médium magique, parfois chamanique, pour reprendre l'expression du cinéaste chilien, qui "nous fait voyager dans un au-delà où habitent les fantômes du temps perdu." Jouant de manière paradoxale des paramètres de l'espace et du temps, les personnages hésitent entre l'ubiquité et la hantise. Les corps se disséminent ou se fragmentent, les identités s'échangent, les morts reviennent nous visiter. Ces troubles de la personnalité sont accusés par l'instabilité narrative généralisée. Soumis à des lois combinatoires, des bifurcations soudaines, des retournements de situations, des répétitions, les récits sont tordus, complexes, singuliers, doués d'onirisme. Cette puissance de métamorphose se retrouve dans les nombreux emprunts culturels dont témoigne sa filmographie...

Érik Bullot (lecinemadeerikbullot.com), École Européenne Supérieure de l'Image, Angoulême-Poitiers (France) / The State University of New York at Buffalo

French Forum - Volume 35, Numbers 2-3, Spring/Fall 2010, pp. 233-248
E-ISSN: 1534-1836 Print ISSN: 0098-9355
DOI: 10.1353/frf.2010.0011
University of Nebraska Press

Parution de Mystères de Lisbonne de Camilo Castelo Branco Traduit du portugais par Carlos Saboga et Eva Bacelar

Les_mysteres_de_Lisbonne_livre« Ce roman n’est pas un roman : c’est un journal de souffrances, véridique, authentique et justifié. »

Un homme meurt à Rio, laissant dans sa chambre un manuscrit qui commence ainsi : « J’étais un garçon de quatorze ans et je ne savais pas qui j’étais. »
Et nous voilà aussitôt plongés dans la Lisbonne du XIXe siècle. João est orphelin. Interne dans un collège religieux, il est élevé par l’énigmatique Père Dinis, qui lui dévoile un jour le douloureux secret de sa naissance.
Dès lors, entraîné dans une quête où ce qu’on tient pour acquis se révèle incertain, où les personnages endossent des identités multiples au gré des lieux et des époques, le jeune homme n’aura de cesse de démêler l’écheveau de son histoire…
Préface de Raoul Ruiz
Parution : 31/03/2011 / Pages : 608 / Format : 160x240 / ISBN : 9782749914046 / Prix : 22.95€

Une semaine avec Raoul Ruiz et ses invités : France Culture du 16 au 20 mai dans l'émission Hors-Champ

france-cultureMerci Laure Adler de nous offrir cette semaine en compagnie de Raoul Ruiz et de ses invités : Hors-Champs du 16 au 25 mai 2011. (Signalons également une interview de Raoul Ruiz dans le cadre de l'emission 5/7 Boulevard jeudi 5 mai 2011 à propos de Mystères de Lisbonne).

Ecoutez Hors-Champs du lundi au vendredi de 22h15 à 23h sur France Culture.

Au programme de cette semaine :
Lundi : il parle du tournage des Mystères de Lisbonne et de la maladie qui a failli l'emporter il y a un an.
Mardi, avec Pierre Bellemare qu'il a écouté à la radio quand il a débarqué du Chili, il parle de Salvador Allende de son rôle auprès de lui et de ses sources d'inspiration.
Mercredi, avec Jean-Jacques Schuhl qui le met en scène dans son dernier roman Entrée des fantômes, il parle du fantastique, du cinéma muet et de ses projets.
Jeudi, avec Catherine Deneuve, une de ses muses, il parle de sa direction d'acteurs et de ce que signifie un visage.
Vendredi, avec Pascal Bonitzer qui fut son acteur et son scénariste, il parle de Klossowski et de sa manière de composer un film.

Lines of Wellington un nouveau projet de Raoul Ruiz

lines-of-wellingtonVoici l'image/pré-affiche d'un film qui n'a pas encore été tourné : Lines of Wellington se base sur un scénario écrit par Carlos Saboga (Mystères de Lisbonne). L'histoire se déroule durant les guerres napoléoniennes...

Philosophie et cinéma : Les spectres de Raul Ruiz. La maison Nucingen (2009)

philosophie-et-cinemaPhilosophie et cinéma
Collectif sous la direction de Jean-Louis Déotte
Les textes proposés ici ouvrent deux grandes questions : celle de la contemporanéité et donc du Présent de l'écriture du philosophe, celle du nouage entre foyer du sens, cinéma et philosophie. Benjamin rappelle que le Présent, à partir duquel doivent s'écrire l'histoire et la connaissance, est dépendant de l'appareil dominant : le cinéma, au XXème siècle, la photographie au XIXème. La seconde question doit être abordée à partir de la pensée de Claude Lefort, qui décrit la démocratie moderne comme ce moment de la désintrication des pôles de la Loi, du Pouvoir et du Savoir.

ISBN : 978-2-296-54565-6 • mai 2011 • 250 pages
Editions L'Harmattan

Parmi les textes présentés dans Philosophie et cinéma, retrouvez un texte sur le cinéma de Raoul Ruiz : Les spectres de Raul Ruiz. La maison Nucingen (2009).

Coffret DVD : Mystères de Lisbonne le film et la série

mysteres-de-lisbonn-dvdContenu du DVD : Mystères de Lisbonne - Coffret Exclusivité Fnac, Inclus le Film - Les épisodes de la série TV - Le Livret - Les photos

  • Le Film dans sa version cinéma (266 mn): Mystères de Lisbonne
  • Les 6 épisodes de 52 mn de la mini-série
  • Les entretiens
  • Le making of
  • Les scènes coupées (30 mn)
  • Le livret inédit
  • Le jeu de photo

Mystères de Lisbonne de Raoul Ruiz sera diffusé sur Arte le 19 et 20 mai 2011

les-mysteres-de-lisbonne-de-raoul-ruiz11Mystères de Lisbonne de Raoul Ruiz sera diffusé sur Arte dans le cadre d’une programmation spéciale pour le Festival de Cannes, sous forme d’une mini-série de six épisodes de 52 minutes chacun.

Diffusion les 19 et 20 mai prochains à 20h40.

Amledi, el tonto une adaptation viking de Hamlet

Raul_Ruiz_en_su_obra_de_teatro_AmlediOrvelde_Pedro_VillagraDu 4 au 10 janvier 2011 à 20h au Teatro Municipal de Las Condes, ubicado en Apoquindo 3300.

Assistant de direction : Cristián Plana

avec : Rodrigo Soto (“Amledi”); Pedro Villagra (Orvelde); Ximena Rivas (La Reina) Tamara Acosta (“La Vala”); Claudia Di Girolamo (Reina Madre); Daniel Alcaíno (Rey de Britania); Francisco Reyes (Brandan); Héctor Morales (Garland); Héctor Aguilar (Feng); Rodolfo Pulgar (Bran); Cristián Carvajal (Huk); Viviana Herrera (Jaghurta). Además de Elvira López, Chamila Rodriguez, Sofía Zagal, Camilo Ramírez, Juan Pablo Larenas, Pablo Barbatto, Eyal Meyer y Daniel Antivilo

quelques critiques : http://www.filetario.cl/2011/01/amledi-el-tonto-raul-ruiz-teje-historias/  http://www.todocine.cl/index.php/2011/01/10/amledi-el-tonto-por-jorge-marchant-lazcano/

Raoul Ruiz tourne au Chili La noche de enfrente

La Noche de enfrente est la première production d'un film de Raoul Ruiz entièrement chilienne depuis Palomita Blanca réalisé en 1973. En lire plus sur le site de noticine.com... Avec Christian Vadim...

Le prix Louis-Delluc 2010 à Mystères de Lisbonne de Raoul Ruiz

"Ce prix est une reconnaissance : le risque et l'audace sont encore payants au cinéma."

Paolo Branco

El cine de Raúl Ruiz. Fantasmas, simulacros y artificios Valeria de los Ríos e Iván Pinto

el-cine-de-raul-ruizUn nouveau livre sur le cinéma de Raoul Ruiz (en espagnol) El cine de Raúl Ruiz. Fantasmas, simulacros y artificios Valeria de los Ríos e Iván Pinto  se présente comme "une première approximation" en 345 pages de l'oeuvre du cinéaste.

Valeria de los Ríos e Iván Pinto
ISBN: 978 - 956- 8601- 78- 2

Hamlet de William Shakespeare, une adaptation et mise en scène de Raoul Ruiz en préparation pour le Théâtre de Santiago

Le projet se nomme Amledi, el tonto et la pièce devrait être jouée en août 2011. Ruiz le présente comme une adaptation viking de Hamlet.

En savoir plus :

Raoul Ruiz au Centre Pompidou : Les rendez-vous du Forum Session 5 : Beaubourg, la dernière major !

centre-pompidouDu 4 au 14 novembre 2010, Serge Bozon investit le Centre Pompidou et revisite 100 ans de cinéma français 10 jours durant avec la complicité d'acteurs du 7ème art, d'artistes et créateurs contemporains. Raoul Ruiz fait une sélection de films de Jean Painlevé qui sont, comme La Pieuvre, au croisement du film scientifique et du surréalisme, et intervient du point de vue de son propre rapport au cinéma scientifique dans ses fictions les plus animalement échevelées, typiquement Colloque de chiens. En compagnie d'un éthologue, il présente au public le moyen métrage qu'il a réalisé pour l'occasion. C'est une revisitation de Painlevé avec un chat, un poisson et un poisson-chat, qui répond à la question : « l'hybridation permet-elle de résoudre la guerre des espèces » ? Voir le film Ballet aquatique.

pdf Beaubourg_laderniereMajor.pdf 1.31 MB

Positif 596 : Mystères de Lisbonne Vertige de la passion par Guy Scarpetta

positif-596Positif (n°596) octobre 2010

Mystères de Lisbonne Vertige de la passion
par Guy Scarpetta
Entretien avec Raoul Ruiz
C’est ça la volonté de faire du cinéma
par Adrien Gombeaud et Philippe Rouyer

Mystères de Lisbonne dans les festivals

NEW YORK FILM FESTIVAL
24 septembre - 10 octobre 2010
NYFF

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE VANCOUVER
30 septembre - 15 octobre 2010
VIFF

VIENNALE - FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE VIENNE
21 octobre - 3 novembre 2010
Viennale

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE SAO PAULO
22 octobre - 4 novembre 2010
Mostra

Le Prix spécial du Jury à pour Les Mystères de Lisbonne et le prix du meilleur réalisateur (Coquillage d'argent) ont été décernés à Raoul Ruiz au Festival de San Sebastian.

Entretien avec Raoul Ruiz à propos de Mystères de Lisbonne

Entretien avec Raoul Ruiz

Source : http://www.misteriosdelisboa.com/

Par Clap filmes



Entretien avec Carlos Saboga

Source : http://www.misteriosdelisboa.com/

Par Clap filmes



Entretien avec Maria João Bastos

Source : http://www.misteriosdelisboa.com/

Par Clap filmes



Entretien avec Ricardo Pereira

Source : http://www.misteriosdelisboa.com/

Par Clap filmes


Mystères de Lisbonne en salle le 20 octobre 2010

Mystères de Lisbonne - Roul Ruiz et Palolo Branco
Produit par Paolo Branco, le nouveau film de Raoul Ruiz sortira cet automne chez Alfama Films. Retrouvez toutes les infos sur le site du film : http://www.misteriosdelisboa.com.
Le film est présent dans les festivals :
35è Festival International du film de Toronto 9-19 septembre 2010 tiff
58è Festival de San Sebastian 17-25 septembre 2010 San Sebastian Film Festival

Un entretien avec Raoul Ruiz dans Boulevard du Classic

Posté sur Viméo, cet entretien avec Raoul Ruiz a été diffusé dans Boulevard du Classic une émission de CineCinema Classic en avril 2010.

Dialogue d'exilés (1975) sort en DVD

Dialogue d'exilés de Raoul Ruiz en dvdDialogue d'exilés, 19ème film de Raoul Ruiz est disponible en DVD, dans une version restaurée. Le film est accompagné d'un entretien exclusif avec Raoul Ruiz dans sa demeure à Santiago du Chili.
Le dvd est édité par Facets.

L’estate breve un film de Raoul Ruiz

Teatro GaribaldiAvril 2010, présentation de L’estate breve, un nouveau film de Raoul Ruiz librement inspiré de la comédie de William Shakespeare Le songe d'une nuit d'été, au Festival Cinema Moralia | Visioni del Contemporaneo organisé par le Teatro Stabile Napoli, dont voici  le programme en pdf 589.82 KB .

Raoul Ruiz y los fantasmas del placer

Avril 2010 : Alberto Bejarano (Master en filosofía y estética Universidad Paris 8; Doctorando en filosofía y estética Universidad París 8; Docente Investigador de la Facultad de Ciencias Sociales y Humanas de la Universidad Externado de Colombia) nous offre un texte en espagnol sur le thème de l'adaptation littéraire chez Raoul Ruiz :
  Raúl Ruiz y los fantasmas del placer .

Raul Ruiz entrevista 2003 - Film Festival Rotterdam

> mars 2010 : un entretien avec Raoul Ruiz en deux parties postées sur YouTube :

A closed book, Sortie en dvd d'un nouveau film de Raoul Ruiz

A Closed Book de Raoul Ruiz22 février, la sortie en DVD de A closed book, une production britanique effrayante.

Décadrages n°15/2010 Raoul Ruiz

Décadrages n°15/2010 Raoul RuizEn février, la sortie de Décadrages n°15/2010 - avec un dossier sur Raoul Ruiz. Edité par Raphaël Oesterlé au Publications universitaires romandes.
Extrait du résumé : (...) Ce foisonnement explique peut-être le fait que peu d'ouvrages lui soient  consacrés, ce qui contraste avec l'ampleur de la production du cinéaste, tant artistique que théorique. A ceci s'ajoute l'accès difficile à ses films, de nombreuses oeuvres demeurant encore indisponibles. C'est pourquoi le présent dossier propose une approche transversale : l'on tente de dégager un certain nombre de traits récurrents - tant thématiques que stylistiques - en vue d'éclairer une oeuvre qui multiplie les pistes de lecture, les voies d'interprétation et les chaussetrapes. Nous ne chercherons dès lors pas à ériger un système rendant compte de la pratique du cinéaste : cette démarche nous semble illusoire, voire antinomique à une oeuvre qui postule en son centre une pluralité des clefs de déchiffrement et provoque un mouvement d'indécidabilité du sens. Pour circonscrire un objet aussi fuyant, nous avons pris le parti de revenir au texte filmique, en l'articulant à certains motifs qui nous ont paru signifiants. Ce souci de précision permet, nous en émettons la gageure, d'éviter l'écueil qui consisterait à évaluer les films du réalisateur exclusivement à l'aune de sa production théorique et littéraire. En effet, celle-ci vient souvent éclipser la part proprement cinématogra-phique du travail de Raoul Ruiz, réduisant ses films à une illustration ou à un prolongement redondant d'une poétique préexistante. En savoir plus

Les spectres de Raúl Ruiz. La maison Nucingen (2009)

> En février Adolfo VERA P. propose un texte sur le cinéma de Raoul Ruiz consacré à La Maison Nucingen publié sur le site de la Revue Appareil (soutenue par la Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord).

Voici un extrait du résumé : "Dans ce texte, on propose une lecture des quelques aspects de cette œuvre inabordable à partir de la question de la spectralité, question qui, selon Derrida (Spectres de Marx) constitue le noyau de la situation politique contemporaine."

Pour en savoir plus et lire l'article complet de Adolfo VERA P. : voguez vers La Maison Nucingen.

Photogénie du désir Michael Powell et Emeric Pressburger 1945-1950 de Natacha Thiéry

photogenie-du-desirPresses Universitaires de Rennes
Collection Le Spectaculaire - 978-2-7535-0964-1 - 05/01/2010 - Format Broché - 326 p. Dimensions 17 x 21 cm

Préface de Raoul Ruiz

Entrée des fantômes de Jean-Jacques Schuhl

entreedesfantomesEntrée des fantômes (Gallimard), 144 pages, 16,50€, parution le 5 janvier

«Je dînais seul un soir d'hiver dans un banal restaurant chinois presque désert lorsque le cinéaste Raul Ruiz, que je connais depuis longtemps mais que je croise très rarement, est venu à ma table et a prononcé ces mots : "Je te propose de jouer le rôle du chirurgien dans Les Mains d'Orlac!"
J'ai été intrigué puis fasciné que l'on puisse me proposer, à moi, d'être cette créature du Mal. Mais n'étais-je pas justement en train d'écrire un roman fantastique noir au climat trouble et mystérieux?
Au bout d'une nuit farfelue durant laquelle se bousculaient divagations et souvenirs dans ma tête fatiguée, des fantômes assez spéciaux sont venus à ma rencontre dans la ville enneigée. Et avec eux ma Chance.»

Voir un entretien avec Jean-Jacques Schuhl sur le site les Inrocks.com

Sans désordre préconçu, entretien avec Raoul Ruiz

letincelleEn novembre 2009, la revue L'Etincelle (IRCAM / Centre Pompidou) propose en entretien avec Raoul Ruiz dans le cadre de son dossier L'effet Vertigo.
Sans désordre préconçu, entretien avec Raoul Ruiz : lors d’un débat organisé le 12 juin à l’Ircam, Raoul Ruiz revenait sur son approche et sa pratique, comme réalisateur, de la complexité. Non sans humour, et avec une très grande finesse, il dessinait ainsi une certaine conception du cinéma...
 Télécharger le document 1.61 MB

Projections et lectures à Milan

la-milesiana> le 28 juin, dans le cadre de la Milanesiana, une journée autour de Raoul Ruiz intitulée La forza dei sogni présentée par le cinéaste Enrico Ghezzi est organisée au Studio De Angelis.

Au programme L’invisibile di Ruiz, projection de quatre films (dont Agathopedia l'un des dernier Ruiz) en présence de Raoul Ruiz ainsi que des Lectures : Moi et mon double par Hanna Schygulla accompagnée de Bruno Roberti de Roberto De Gaetano.

Les lectures sont composées de textes de Raoul Ruiz et Peter Sloterdijk. Egalement au programme, la projection d'un extrait du dernier film de Yervant Gianikian e di Angela Ricci Lucchi : Ghiro ghiro tondo.

Leçons de désobéissance au Théâtre de la Bastille

> le 25 mai Raoul Ruiz participe aux Leçons de désobéissance du Théâtre de la Bastille, en savoir plus.

La Maison Nucingen sort sur les écrans

> Le 3 juin, la sortie de La Maison Nucingen tourné au Chili en langue française.

Projection de La Chouette aveugle de Raoul Ruiz

> Lundi 23 février à 20h30, l'association Documentaire sur Grand Ecran présente au MK2 Quai de Loire, une séance exceptionnelle de La Chouette aveugle, en présence de Marie-Pierre Duhamel, programmatrice, membre du comité de la Mostra de Venise.

Raoul Ruiz au Centre Pompidou

> Du 3 au 7 décembre 2012 Le Centre Pompidou propose une manifestation autour de la question "Où va le cinéma ?" : cinq jours de débats réunissant différents "acteurs" du cinéma. Ces rencontres seront accompagnées d’entretiens filmés de Wang Bing, Jim Jarmusch, Isaac Julien, Raoul Ruiz, Kijû Yoshida…, de films présentés en avant-première et d’une programmation spéciale à laquelle seront associés les «Rencontres Internationales Paris / Berlin / Madrid.
 
ou-va-le-cinema-londresVoir l'entretien de Raoul Ruiz : https://www.centrepompidou.fr/id/czA69Bq/rny7y6q/fr

Litoral, cuentos del mar sur la télévision chilienne

> Octobre, la série Litoral, cuentos del mar est diffusée sur TVN

Raoul Ruiz sur France Culture dans l'émission Jeux d'archives

> Samedi 24 mai 2008 à 19h, France Culture propose une émission autour de Raoul Ruiz : Jeux d'Archives par Antoine Perraud. Raoul Ruiz commente des archives de l'INA. L'émission reste à l'écoute sur le site de France Culture.

Raoul Ruiz rencontre des étudiants de la Sorbonne

> Raoul Ruiz rencontre des étudiants mardi 8 avril à 19h, à l'UFR d'Arts Plastiques de la Sorbonne, 47 rue des Bergers, Paris XVè, pour un débat autour de la question "Qu'est-ce qu'une star?". La rencontre est ouverte au public gratuitement dans la limite des places disponibles.

Le Paris de Raoul Ruiz, La ville du pirate - au Forum des images

En avril, le Forum des images présente des oeuvre de Raoul Ruiz dans un parcours thématique orchestré par Cyril Béghin (d'autre part co-auteur de l'indispensable Théâtres au cinéma N° 14 : Raoul Ruiz) : Le Paris de Raoul Ruiz.

"Est-ce d’avoir deux pays (le Chili et Paris) - et une seule vie - qui a donné à Raoul Ruiz le goût des histoires à tiroirs et le don de les raconter ? Retour sur l’oeuvre de ce cinéaste joueur et cérébral, qui a souvent pris sa terre d’exil pour décor, inscrivant dans un Paris mi-réel mi-rêvé les destinées de personnages aux multiples visages."
Cyril Béghin

Tournage de Litoral, cuentos del mar

> En mars, Raoul Ruiz tourne une deuxième mini série pour la télévision chilienne. Après Recta Provincia, il poursuit son travail sur les contes légendes et folklores avec : Litoral, cuentos del mar. Valeria Sarmiento vient de son côté de terminer Secretos, une production franco-chilienne.

Raoul Ruiz présente deux film au Centre Pompidou

raoul-ruiz-dissidenz-2007Raoul Ruiz présente deux films adaptés des romans de Pierre Klossowski (1905-2001) : "La vocation suspendue" (1977) et "L'hypothèse du tableau volé" (1979).
  • 1
  • 2